Chargement...

Description

Créé en 2018 à Verthemex dans le département de la Savoie, VERTICAL SQUARE est un Groupe de Communication qui, en 3 ans d’existence, réalise 5 millions d’euros de chiffre d’affaires et génère du bénéfice. Le Groupe VERTICAL SQUARE est positionné à la fois :


  • Comme une agence spécialisée dans la création et l’optimisation de sites web basée sur une technologie algorithmique puissante
  • Comme un Groupe de Communication global, qui a acquis, grâce à ses croissances externes, les savoir-faire permettant de servir au mieux les clients sur l’ensemble de leurs besoins.

VERTICAL SQUARE s’appuie sur une approche différenciante en se basant sur ce qui est attendu par le marché pour optimiser les ressources de marketing digital. Cela est rendu possible grâce à un concept d’USM - « Univers Sémantique Métier » - qui consiste à déterminer, grâce à l’algorithme développé, les expressions et les mots à mettre en avant pour la conception de site et le référencement associé.



La stratégie de croissance externe de VERICAL SQUARE, permet au Groupe :


  • De réaliser du cross-selling en proposant la technologie VERTICAL SQUARE aux clients de l’ensemble des agences du Groupe.
  • De se déployer sur le territoire national et vers l’international.
  • D’enrichir l’offre VERTICAL SQUARE et de répondre au mieux au besoin du marché.
  • D’acquérir des compétences et des spécialisations sur de nombreux secteurs d’activités.

Le dirigeant

Yann RAMBAUD, Président fondateur, est ancien élève de l’École Nationale Supérieure des Techniques Avancées. À la fois ingénieur, informaticien et expert-comptable, Yann crée une SSII - Société de Services et d'Ingénierie en Informatique - en 1994 qu’il porte à 3M€ et se rapproche neuf années plus tard de PRODWARE (solutions hébergées dans le cloud, dotées d’intelligence artificielle) dont il devient CMO au niveau national et international. Il est l’un des acteurs majeurs de la croissance exponentielle du Groupe, menant à son introduction en bourse en 2006. Il a dans ce cadre piloté plus de 40 acquisitions. Aujourd’hui, Yann gère la stratégie et les acquisitions, le développement commercial et les finances de VERTICAL SQUARE.


Autour de Yann se constitue chaque jour une équipe de managers expérimentés dans les métiers de la communication. Cela permet d’animer les directions régionales ainsi que les verticales métiers permettant de structurer la croissance du Groupe.


Le marché

En 2019, le marché de la communication digitale représente 33 Mds€ dont un segment en forte croissance : la communication digitale. Cela s’explique par les besoins de visibilité qui prennent chaque jour une place de plus en plus importante dans la stratégie des entreprises. Avec plus de 3 millions de TPE/PME et 30 millions de consommateurs en ligne, le marketing digital représente un formidable potentiel de développement. Il est devenu incontournable pour répondre aux demandes du marché et donc des clients dont les modes de consommation ont largement évolué ces dernières années. Avec le contexte que nous avons connu en 2020, le phénomène a pris encore plus d’ampleur et ne devrait pas ralentir dans les prochaines années.



Cela concerne également les relations BtoB avec des acheteurs qui ont des attentes spécifiques lors de leurs recherches sur internet. En effet :


  • 56% recherchent des concurrents et fournisseurs
  • 73% recherchent des prix
  • 60% recherchent des avis et recommandations

Un marché en consolidation

De nombreuses agences de communication ont été créées dans les années 80’s, 90’s. Aujourd’hui, on observe la fin d’un cycle avec de nombreux fondateurs prêts à vendre leurs entreprises ou y réfléchissant sérieusement. Cela se traduit par un nombre relativement élevé d’agences de communication en vente, à titre d’exemple : 31 agences mises en vente du 1er septembre au 31 décembre sur le site FUSACQ.


De leurs côtés, les groupes de communication, tels que HAVAS et PUBLICIS, jouent la mondialisation avec des opérations de croissance externe significatives.


Entre les deux, on retrouve des ETI qui se constituent au fur et à mesure et se renforcent par l’acquisition d’agences spécialisées.


La Clientèle

La clientèle du Groupe VERTICAL SQUARE est très diversifiée, tant en terme de taille que de secteurs d’activités. Comptant plus de 2.000 références clients, le Groupe est toutefois particulièrement présent dans les domaines de l’immobilier, du notariat, de l’agroalimentaire et de l’édition.


Quelques exemples de clients du Groupe :



Les éléments chiffrés

Voir la Note d'investissement



Vous pourrez vous faire rembourser sans frais si le projet n'atteint pas son objectif.

Clôture le 31/03/2021

Caractéristiques de l'opération

Montant cible : 800 000 €
Instrument d'investissement : Obligation convertible
Ticket minimum : 1 000 €
Durée : 60 mois
Principal : Semestriel à partir de l'année n+4
Coupon : Semestriel

Forces & points de vigilance

Forces :

  • Approche différenciante car basée métier/marché.
  • Diversité de la clientèle.
  • Clientèle fidèle générant des revenus récurents via des contrats long terme.
  • Agences implantées sur l'ensemble du territoire.
  • USM s'auto-alimente et de consolide à chaque nouvelle utilisation : barrière à l'entrée.
  • Compétence de l’équipe dirigeante : gestion de la croissance.

Opportunités :

  • Marché du référencement dynamique.
  • Visibilité et récurrence de l’activité (modèle abonnement).
  • Potentiel de développement sur de nouveaux marchés nationaux et internationaux.
  • Développement des secteurs d’activité grâce aux éventuelles futures acquisitions.
  • Possible introduction en bourse.

Faiblesses :

  • Besoins financiers importants pour financer la stratégie de croissance externe.
  • Pas de présence à l’international.
  • Entrant récent sur le marché.

Menaces :

  • Veille des concurrents.
  • Marché atomisé avec de nombreux acteurs.
  • Risque d’intégration lié à la stratégie de croissances externes ambitieuse.

Contacter l'équipe Finple

Rappel des risques

Le remboursement de l’obligation dépend de la capacité de l’émetteur à faire face à ses engagements. Le risque de défaut est le risque lié à la solvabilité de l’émetteur. Le porteur d’obligation non cotée peut être soumis à un risque de perte totale ou partielle du capital investi, de même qu’il peut faire face à un risque de non-paiement des coupons.

Les obligations convertibles : une solution entre capital et dette

Les obligations convertibles sont comptablement des quasi fonds propres, qui viennent renforcer la structure financière des entreprises. Une telle opération permet d'avoir un équilibre financier plus favorable et donc de lever de la dette bancaire plus facilement pour le développement de l'entreprise.


Pour les investisseurs

Ils accompagnent des entreprises en croissance à moyen terme. En contrepartie, ils bénéficient d'un rendement attractif en deux parties : les intérêts annuels de 8% par an (payables trimestriellement) la prime de non conversion de 1% (intérêts calculés chaque année mais capitalisés, qui seront payés en même temps que le remboursement du montant investi).